Archive for August, 2011

Des Années D'amour

Dieu en me parlant aujourd'hui dit:

http://www.asklyrics.com/display/cabrel-francis/assis-sur-le-rebord-du-monde-lyrics.htm

Assis Sur Le Rebord Du Monde Lyrics

Si j'ai bien toute ma mémoire
Disait Dieu dans un coin du ciel
J'avais commencé une histoire
Sur une planète nouvelle, toute bleue
Bleue, pour ne pas qu'on la confonde
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait
J'y avais mis des gens de passage
J'avais mélangé les couleurs
Je leur avais appris le partage
Ils avaient répété par coeur
"Toujours" !  tous toujours dans la même ronde
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait
Je me souviens d'avoir dit aux hommes
Pour chaque fille une coline de fleurs
Puis j'ai planté des arbres à pommes
Où tout le monde a mordu de bon coeur
Et partout, partout des rivières profondes
Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde
Voir ce que les hommes en ont fait
Soudain toute la ville s'arrête
Il parait que les fleuves ont grossi
Les enfants s'approchent, s'inquiètent
Et demandent "pourquoi tous ces bruits ?"
Sans doute, Dieu et sa barbe blonde
Dieu qui s'est assis sur le rebord du monde
Et qui pleure de le voir tel qu'il est !
Dieu qui s'est assis sur le rebord du monde
Et qui pleure de le voir tel qu'il est.

Et puis....apres avoir bien pleure (my grief), il dit:

http://www.lyricsmania.com/petite_sirene_lyrics_francis_cabrel.html

Petite Sirène :
Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.
Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Ce matin est si clair,
Ce silence est si doux,
Des paroles d'hommes flottent dans l'air,
Tout le monde a rendez-vous.

La nuit est passée toute entière,
Creusée sur nos joues.
Tu déchires tout d'un trait de lumière,
Et c'est la vie tout à coup... La vie tout à coup.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.

Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Ca se voit que tu viens de chez les anges
T'es belle comme tout.
Ca se voit que nos manières te dérangent,
Et ces lumières partout.

Tous ces fantômes qui te touchent,
Ces mains qui te secouent,
Cette bouffée d'air froid dans ta bouche.
C'est la vie tout à coup... La vie tout à coup.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.

Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Voilà que tu viens comme une reine,
Juste à la pointe du jour,
Avec dans son écho de porcelaine,
Ton appel au secours.

Comme un signal pour que s'égrène,
Ce temps qui s'enfuit à son tour,
D'abord les heures, les jours, les semaines,
Et puis les années d'amour...
Les années d'amour.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.

Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Pleure pas petite sirène...

Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Grace a Dieu que des fois, je l'entends.
----
Plus tard - et sa continue évidemment:

http://www.lyricstime.com/francis-cabrel-la-cabane-du-p-cheur-lyrics.html

Cabane du Pécheur 
Le soir tombait de tout son poids
Au dessus de la rivière
Je rangeais mes cannes
On ne voyait plus que du feu
Je l'ai vu s'approcher
La tête ailleurs dans ses prières
Il m'a semblé voir trop briller ses yeux

Je lui ai dit
Si tu pleures pour un garçon
Tu seras pas la dernière
Souvent, les poissons sont bien plus affectueux
Va faire un petit tour, respire le grand air!
Après, je te parlerai de l'amour
Si je me souviens un peu

Elle m'a dit
Elle a dit justement c'est ce que je voudrais savoir
Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur
C'est un mauvais rêve, oublie-le!
Tes rêves sont toujours trop clairs ou trop noirs
Alors, viens faire toi-même le mélange des couleurs
Sur les murs de la cabane du pêcheur
Viens t'asseoir

Je lui ai dit
Le monde est pourtant pas si loin
On voit les lumières
Et la terre peut faire
Tous les bruits qu'elle veut
Y'a sûrement quelqu'un qui écoute
Là-haut dans l'univers
Peut-être tu demandes plus qu'il ne peut?

Elle m'a dit
Elle a dit justement c'est ce que je voudrais savoir
Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur
C'est un mauvais rêve, oublie-le!
Tes rêves sont toujours trop clairs ou trop noirs
Alors, viens faire toi-même le mélange des couleurs
Sur les murs de la cabane du pêcheur
Viens t'asseoir

Elle m'a dit
Finalement, je brûle de tout savoir
Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur
Y'a sûrement de la place pour deux!
Cette route ne mène nulle part
Alors... viens faire toi-même le mélange des couleurs
Sur les murs de la cabane du pêcheur
On va comparer nos malheurs
Là, dans la cabane du pêcheur
Partager un peu de chaleur
Là, dans la cabane du pêcheur
Moi, j'attends que le monde soit meilleur
Là, dans la cabane du pêcheur

Enfin maintenant je rigole encore.  Merci.
Advertisements

Thank you Love!

Thank you to the friends who help keep my content flowing. To share your love with me, please Click Here to Donate. Thank you <3

Quick Browse

RSS Quote of the Day

August 2011
M T W T F S S
« Feb   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

RSS My Recent Twitters

  • An error has occurred; the feed is probably down. Try again later.

All Entries Copyright (c) 2007-2014 Gail Taylor. All Rights Reserved.